कंपनी और दर्शनअमरीका, ईरान या दुनिया बचत?

दार्शनिक बहस और कंपनियों।
अहमद
Econologue विशेषज्ञ
Econologue विशेषज्ञ
पोस्ट: 7822
पंजीकरण: 25/02/08, 18:54
स्थान: बरगंडी
x 642

संदेश गैर लूद्वारा अहमद » 03/06/12, 20:44

Et sincèrement, je ne vois pas un démocrate comme Obama, se lancer actuellement dans une rhétorique guerrière, avec des caisses désespérément ...............vides!

कीन्स, pour des raisons budgétaires, avait pronostiqué que la guerre de 1914 ne pourrait durer que quelques semaines...
C'est de la folie pure

ou tout simplement de la désolante राजनीति, comme d'habitude...
0 x
"सब है कि मैं आपको बता ऊपर विश्वास नहीं है।"

Obamot
Econologue विशेषज्ञ
Econologue विशेषज्ञ
पोस्ट: 11085
पंजीकरण: 22/08/09, 22:38
स्थान: Regio genevesis
x 65

संदेश गैर लूद्वारा Obamot » 03/06/12, 21:10

Oui, j'avais pronostiqué ça aussi, donc c'était une erreur vu le "प्रवृत्ति" actuel. Je l'admet.

En effet, la réthorique est guerrière, hélas!

Ils ont l'air beaucoup plus résolus que ça d'en découdre. Curieux tango entre le retrait d'Afghanistan et la perspective de l'ouverture d'un nouveau bourbier! Au dernières nouvelles ils sont plus près que jamais d'y aller. D'ailleurs ils ont déjà commencé leur intimidation en la mer de Chine, face à ceux qui ne veulent pas de cette guerre venue par ...Facebook et un prétendu «printemps arabe» manipulé par la CIA, et qui pourrait remettre en cause leur système politique un jour ou l'autre!

Par contre je vois bien le schéma d'une déstabilisation de la région pour faire tomber l'Iran dans un piège...

Mon erreur fut que je n'ait pas anticipé la baisse du dollars U$. A ma décharge, j'avais dit qu'il n'y aurait pas de nouvelle guerre impliquant directement l'Amérique avant les élection de cette année. Pour le moment ça tient debout. Sauf sur la réthorique: plantage, une fois n'est pas coutume : पनीर: Cet Obama a bien caché son jeu ...ou alors "on" ne lui laisse pas le choix!

Je ne sais pas où ils en sont maintenant, mais ça doit évidemment aller beaucoup mieux économiquement, depuis que leurs exportations sont dopée et que les pauvres pays émergeant ont racheté de la monnaie de singe à bas prix en spéculant sur sa réévaluation, mais sans penser que ce serait peut-être eux les prochains sur la liste à être tout simplement «privatisés» (comme certains pays d'Afrique, où les assassinat politico-économiques battent leur plein...)

Mais je suis content de m'être trompé, c'est comme ça qu'on progresse. : Mrgreen:
0 x
"महत्वपूर्ण बात यह खुशी के लिए रास्ता नहीं है, महत्वपूर्ण बात यह तरीका है" - लाओत्से
Obamot
Econologue विशेषज्ञ
Econologue विशेषज्ञ
पोस्ट: 11085
पंजीकरण: 22/08/09, 22:38
स्थान: Regio genevesis
x 65

संदेश गैर लूद्वारा Obamot » 30/11/12, 08:07

Vote historique à l'ONU:

La Palestine devient «État non membre permanent»

Les colombes auront gagné contre les faucons। ( : पनीर: )
http://www.liberation.fr/depeches/2012/ ... bre_863854

Après l'époque Arafat à couteaux tirés qui se termina par son assassinat ou polonium: Mahmoud Abbas — celui que personne n'attendait et qui donnait l'impression d'une «force politique relativement molle et maléable» — aura eu finalement raison de toutes les forces en opposition sur le chemin de la Paix via la justice par le droit international... (C'est pas si souvent à notre époque.)

Il était une première fois venu jouer les troublions avec le dépôt de sa demande d'adhésion, qui avait fait grand bruit, mais qui avait relativement échoué dans un premier temps. L'Amérique alliée traditionnelle d'Israël ayant opposé son véto, ce qu'elle n'a pas pu faire cette fois, puisqu'il n'y a pas de véto possible devant l'Assemblée générale... (Subtil...!)

Ce statut d'État observateur à l'ONU est donc une reconnaissance tacite d'un état, par la bande.

Ainsi toute la stratégie de détournement d'attention ou d'affrontement, tout aura échoué: à commencé par le paradigme de la «आतंक पर युद्ध» dont deux guerres du pétrole avec 9/11 au milieu, la guerre d'Afghanistan, le printemps arabe, les assassinats politiques par drônes interposés, les attentats et tout ce qui a été fait pour déstabiliser le Moyen-Orient, les provocations de part et d'autres, comme les récentes menaces d'attaques sur les sites nucléaires "civils" d'Iran ou la guerre civile actuelle en Syrie (fomentée et financée de longue date par la CIA, qui l'a reconnu) rien n'y aura fait! Rien n'aura arrêté la marche de l'histoire qui va inéluctablement dans le sens de la reconnaissance future d'un état Palestinien officiel et indépendant.

Au contraire, pour les détracteurs de cette solution, comme il fallait s'y attendre: c'est une calamité, mais ils sont peu nombreux!

Résultat du vote:
Pour 138 voix.
Contre 9 voix.
(41 abstentions)
Liste des pays:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_ ... alestinien

Une carte qui en dit long sur le «clash des civilisations»
(En vert les états ayant une relation/reconnaissance diplomatique avec la Palestine):

छवि

Les États-Unis ont dénoncé: «une résolution contre-productive», alors qu'une partie de la presse israélienne était "के लिए"।
http://www.lemonde.fr/proche-orient/art ... _3218.html

Qu'est-ce que ça va changer (pas grand chose en l'état):
http://globservateur.blogs.ouest-france ... quenc.html

Le point le plus important étant que la Palestine pourra désormais saisir la Cour pénale internationale (CPI), et la saisir pour les crimes de guerre, autant que certains petits chefs de guerre palestiniens pourraient y être traduits à leur tour pour les même méfaits.

Mais globalement le droit est en voie d'être rétablit pour les palestinens, le tout en raison de l'obstination forcenée des "faucons".

Dès ce jour, le peuple palestinien est un peu moins otage de questions géopolitiques mondiale qui le dépassent.
0 x
अवतार डे ल utilisateur
क्रिस्टोफ़
मध्यस्थ
मध्यस्थ
पोस्ट: 49284
पंजीकरण: 10/02/03, 14:06
स्थान: ग्रह Serre
x 776

संदेश गैर लूद्वारा क्रिस्टोफ़ » 30/11/12, 11:31

Obamot लिखा है:Une carte qui en dit long sur le «clash des civilisations»
(En vert les états ayant une relation/reconnaissance diplomatique avec la Palestine):

छवि


T'as omis la légende : रोल:


vert foncé – relations diplomatiques
vert clair – reconnaissance diplomatique
bleu – autre relation officielle
0 x
Ce forum आपकी मदद की? उसकी भी मदद करें और / या अपने सामाजिक नेटवर्कों पर सर्वश्रेष्ठ पृष्ठों को साझा करें। - इसे खरीदें पोतेगर दू लाज की पुस्तक डिडएक्सएनयूएमएक्स - ए के इकोलॉजी के लिए टिप - Google समाचार पर एक लेख पोस्ट करें
Obamot
Econologue विशेषज्ञ
Econologue विशेषज्ञ
पोस्ट: 11085
पंजीकरण: 22/08/09, 22:38
स्थान: Regio genevesis
x 65

संदेश गैर लूद्वारा Obamot » 30/11/12, 11:46

Toutafé, merci.

Bleus, c'était pas "कपटी" plutôt?

Parce que l'Amérique a voté contre.

:जबरदस्त हंसी:
0 x

अवतार डे ल utilisateur
क्रिस्टोफ़
मध्यस्थ
मध्यस्थ
पोस्ट: 49284
पंजीकरण: 10/02/03, 14:06
स्थान: ग्रह Serre
x 776

संदेश गैर लूद्वारा क्रिस्टोफ़ » 30/11/12, 11:57

Oui car la France a aussi des relation avec (aide humanitaire...mais c'esdt vrai que ce sont des ONG...).

Par contre on voit pas la couleur d'Israel lol...
0 x
Ce forum आपकी मदद की? उसकी भी मदद करें और / या अपने सामाजिक नेटवर्कों पर सर्वश्रेष्ठ पृष्ठों को साझा करें। - इसे खरीदें पोतेगर दू लाज की पुस्तक डिडएक्सएनयूएमएक्स - ए के इकोलॉजी के लिए टिप - Google समाचार पर एक लेख पोस्ट करें
moinsdewatt
Econologue विशेषज्ञ
Econologue विशेषज्ञ
पोस्ट: 4102
पंजीकरण: 28/09/09, 17:35
स्थान: Isère
x 394

संदेश गैर लूद्वारा moinsdewatt » 30/12/12, 20:49

L' IRAK est maintenant le second producteur de l' OPEP, l' IRAN étant descendu derrière le Venezuela et le Koweit en raison de l' embargo occidental.

Iraq now OPEC's second largest oil producer

दिसम्बर 30th, 2012

Iraq jumped two places to No. 2 in Opec's rankings this year, cementing its position among the world's leading oil producers. Neighbouring Iran dropped three spots to fifth as international sanctions took hold.

Second only to Saudi Arabia within the Organisation of Petroleum Exporting Countries (Opec), Iraq's output rose by 24 per cent this year as the BP-led Rumaila field increased supply. Iranian production shrank by the same percentage to the lowest level since 1988, according to data, and its exports will continue to drop into 2013, according to the International Energy Agency.

"Iraq will continue to produce as much crude as it can because oil is and will remain its main source of income in the next few years," said Anas Alhajji, chief economist for NGP Energy Capital Management in, Texas, which oversees $13 billion in funds. "Iraq wants every penny it can get."

The turnaround illustrates the nations' contrasting geopolitical fortunes. Iraq has become the region's second- fastest growing economy, attracting investment from Royal Dutch Shell and Lukoil in the nine years since the ouster of Saddam Hussein.

Iran, stymied by a European Union and United States ban on oil exports, will suffer a decline in gross domestic product this year, according to the International Monetary Fund.

Export reliability

Iraq's crude production averaged 3.35 million barrels a day last month, data shows. Iran's daily output slumped to 2.7 million, less than Venezuela and Kuwait, Opec's third- and fourth-largest producers, respectively.

...............

http://www.albawaba.com/business/iraq-opec-460080
0 x
Obamot
Econologue विशेषज्ञ
Econologue विशेषज्ञ
पोस्ट: 11085
पंजीकरण: 22/08/09, 22:38
स्थान: Regio genevesis
x 65

संदेश गैर लूद्वारा Obamot » 09/01/13, 05:09

Bonne pioche Moinsdewatt.

Nouvelle nomination à la tête du Pentagone, Un républicain, mais.... qui l'eut cru...:

TF1, le 08 janvier 2013 a écrit :
Chuck Hagel nommé par Obama à la tête du Pentagone
Le nouveau ministre de la Défense d'Obama ne fait pas l'unanimité en Israël

Le président du Parlement israélien a notamment critiqué mardi la nomination de Chuck Hagel, pourtant républicain, au Pentagone. L'Iran dit en revanche "espérer" un changement dans la politique étrangère américaine.
C'est un double paradoxe : alors que des critiques s'élèvent en Israël sur la nomination d'un membre du parti républicain, en l'occurrence Chuck Hagel, comme ministre américain de la Défense, l'Iran, ennemi de l'Etat hébreu, semble plutôt satisfait.

La décision de Barack Obama, effectuée dans une optique d'ouverture, est, il est vrai, surprenante à première vue : perçu comme un franc-tireur, Chuck Hagel a souvent pris le contre-pied de l'habituelle diplomatie américaine au Moyen-Orient, interventionniste et favorable à Israël. Il s'est ainsi opposé à la guerre en Irak et a aussi critiqué l'influence du "lobby juif" à Washington. Suffisant pour être perçu comme "anti-israélien", assertion rejetée lundi soir lors de son intronisation par le locataire de la Maison-Blanche.

Netanyahu encore muet
En Israël, Benjamin Netanyahu, le Premier ministre, dont les relations avec Barack Obama sont excécrables, ne s'est pas exprimé. Mais les réactions n'ont pas tardé. Le président du Parlement israélien a ainsi affirmé que "la nomination de Hagel n'influe pas seulement sur Israël, mais sur l'ensemble de l'équilibre stratégique mondial. La théorie du 'splendide isolement' défendue par Hagel modifie la stratégie américaine dans le monde", souligne-t-il, en allusion à la réticence du nouveau chef de Pentagone à intervenir militairement à l'étranger. "Cette conception doit susciter l'inquiétude d'Israël, mais ne doit pas lui faire peur. Une personne ne peut déterminer seule la politique (d'un pays), cette nomination ne constitue pas un danger pour les relations stratégiques entre Israël et les Etats-Unis", a-t-il cependant assuré. Un responsable du gouvernement, resté anonyme, a été en revanche beaucoup plus direct : interrogé par le quotidien de droite Israel Hayom, il parle de "très mauvaise nouvelle". "Clairement, cela ne sera pas facile avec lui", prévient-il.

De son côté, plus conciliant, Avi Dichter, le ministre chargé de la Défense passive, a appelé à "faire preuve de prudence". "Il y a eu dans le passé des nominations qui paraissaient inquiétantes, mais en fin de compte la réalité a été totalement différente, que cela soit en bien ou en mal", a-t-il rappelé. Pour l'instant, Danny Ayalon, vice-ministre des Affaires étrangères israélien et ancien ambassadeur d'Israël aux Etats-Unis, est le seul responsable à se réjouir de l'arrivée de Chuck Hagel. "Je l'ai rencontré à de nombreuses reprises, et il considère assurément Israël comme un allié véritable et naturel des Etats-Unis", a-t-il noté.

"Des changements pratiques"

En Iran, ce choix de Chuck Hagel, dont les positions sur le dossier nucléaire sont plutôt souples, est en revanche plutôt bien perçu. Le ministère des Affaires étrangères explique ainsi que la personnalité du nouveau chef du Pentagone "aura des changements pratiques dans la politique étrangère américaine (ndlr : la politique étrangère proprement dite est cependant gérée par le secrétaire d'Etat) et que Washington deviendra respectueux du droit des nations".


Rien ne vous choque? : Mrgreen:
0 x
अवतार डे ल utilisateur
क्रिस्टोफ़
मध्यस्थ
मध्यस्थ
पोस्ट: 49284
पंजीकरण: 10/02/03, 14:06
स्थान: ग्रह Serre
x 776

संदेश गैर लूद्वारा क्रिस्टोफ़ » 30/01/13, 16:48

L'Iran vient d'envoyer un singe dans l'espace: http://www.rtl.be/info/magazine/science ... s-l-espace

L'Iran a envoyé lundi un singe à bord d'une capsule dans l'espace et l'a récupéré sain et sauf à son atterrissage, a annoncé la télévision iranienne, Al-Alam, citant le ministère de la Défense. Il s'agit de la première étape pour l'Iran avant d'envoyer un homme dans l'espace.

"L'Iran a lancé lundi avec succès une capsule baptisée pisgham (pionnier) contenant un singe à 120 km d'altitude et a récupéré le chargement sans dégât", a indiqué Al-Alam, citant l'Organisation de l'industrie aérospatiale du ministère de la Défense. Téhéran avait annoncé à la mi-janvier son projet d'envoyer un singe dans l'espace début février, dans le cadre des célébrations du 34e anniversaire de la victoire de la révolution islamique de 1979. Ce lancement était présenté comme une première étape avant d'envoyer "un homme dans l'espace d'ici 5 à 8 ans". Le projet prévoyait d'envoyer un singe à 120 km d'altitude pour un vol balistique suborbital d'une vingtaine de minutes, à bord d'une capsule de 285 kilos lancée par une fusée Kavoshgar-5. L'Iran a déjà envoyé trois satellites dans l'espace depuis 2009, ainsi qu'une "capsule" contenant un rat, des tortues et des insectes en février 2010. Une précédente tentative d'envoyer un singe dans l'espace s'est en revanche soldée en 2011 par un échec, que Téhéran a reconnu à mots couverts sans en donner la raison.
0 x
Ce forum आपकी मदद की? उसकी भी मदद करें और / या अपने सामाजिक नेटवर्कों पर सर्वश्रेष्ठ पृष्ठों को साझा करें। - इसे खरीदें पोतेगर दू लाज की पुस्तक डिडएक्सएनयूएमएक्स - ए के इकोलॉजी के लिए टिप - Google समाचार पर एक लेख पोस्ट करें
अवतार डे ल utilisateur
क्रिस्टोफ़
मध्यस्थ
मध्यस्थ
पोस्ट: 49284
पंजीकरण: 10/02/03, 14:06
स्थान: ग्रह Serre
x 776

संदेश गैर लूद्वारा क्रिस्टोफ़ » 05/03/13, 10:49

Je viens de regarder le film en 2 épisodes: "Comme un nid d'aigles".

Assez confidentiel, les infos sont dures à trouver à son propos sur le net francophone; fiche imdb en anglais: http://www.imdb.com/title/tt0090491/

Petit résumé: http://fr.wikipedia.org/wiki/Comme_un_vol_d%27aigle

Ce livre relate l'histoire vraie de deux salariés d'EDS, emprisonnés en Iran juste avant la révolution de 1979, pour faire pression sur le gouvernement américain.
Devant la passivité des autorités américaines, le PDG d'EDS, Ross Perot va lui-même organiser une opération commando pour faire libérer les deux employés de sa firme. L'opération est commandée par le colonel Arthur "Bull" Simons, ancien officier des forces spéciales, qui monte une équipe de sauvetage composée d'employés d'EDS.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Ross_Perot

Juste avant la révolution iranienne de 1979, deux salariés d'EDS sont emprisonnés pour un prétendu problème de contrat commercial. En fait, Bill Gaylord et Paul Chiapparone avaient été emprisonnés de façon arbitraire pour faire pression sur le gouvernement américain qui appuyait à l'époque le shah d'Iran. Une caution importante fut demandée par un commissaire iranien nommé Hosain Dadgar. N'ayant pas la possibilité ni l'assurance de leur libération en payant cette caution dans un pays en situation insurrectionnelle, Ross Perot va lui-même organiser une opération commando pour faire libérer les deux employés de sa firme. L'opération est commandée par le colonel Arthur « Bull » Simons, ancien officier des forces spéciales américaines. Ross Perot et une équipe de plusieurs employés d'EDS Iran vont alors imaginer une mission de sauvetage, en favorisant un soulèvement pro-Khomeini dans la prison, soulèvement qui libère alors tous les prisonniers. Ils procèdent ensuite à l'exfiltration des deux employés par voie terrestre en franchissant la frontière avec la Turquie, distante de plusieurs centaines de kilomètres. Cet épisode est relaté dans le roman de Ken Follet intitulé Comme un vol d'aigle (On Wings of Eagles).


Le film date de 1986 et a pas mal vieilli, l'intrigue est intéressante mais sans plus (histoire vraie oblige) mais ce qu'il faut en retenir c'est la manière dont on "vit" la révolution iranienne de l'intérieur...L'Iran passe du grand allié US au grand méchant en quelques jours...Aussi contrairement à ce que beaucoup de gens croient encore actuellement: l'Iran, contrairement à l'Irak, est un pays développé! Dans le film on y voit, par exemple, des hôtels au standard US...
0 x
Ce forum आपकी मदद की? उसकी भी मदद करें और / या अपने सामाजिक नेटवर्कों पर सर्वश्रेष्ठ पृष्ठों को साझा करें। - इसे खरीदें पोतेगर दू लाज की पुस्तक डिडएक्सएनयूएमएक्स - ए के इकोलॉजी के लिए टिप - Google समाचार पर एक लेख पोस्ट करें




  • इसी प्रकार की विषय
    उत्तर
    दृष्टिकोण
    अंतिम पोस्ट

वापस "समाज और दर्शन करने के लिए"

ऑनलाइन कौन है?

इसे ब्राउज़ करने वाले उपयोगकर्ता forum : कोई पंजीकृत उपयोगकर्ता और 2 मेहमान नहीं